Hephaistos est connu comme Vulcain dans la mythologie romaine. Ce dieu a été enfanté par Héra, déesse du mariage et protectrice de la femme. Certains mythographes pensent que le dieu suprême, Zeus, frère et mari Héré est son père. D’autres pensent que Héra l’a mis au monde seule. Hephaistos n’est le sujet que de très peu de pièces artistiques. Quand il est mis en image, c’est le plus souvent aux côtés d’autres dieux comme Artémis ou Athéna.

Un dieu toujours présenté avec son infirmité

« L’illustre Boiteux » est l’un de ses épithètes homériques. Les experts de la mythologie hellénique fournissent plusieurs versions pour expliquer l’origine de l’infirmité d’Hephaistos, comme les hideux démons chtoniens ou le dieu égyptien Ptah-Patèque. Une béquille figure parmi les objets attribués à Hephaistos, tout comme le bouton d’or et l’enclume.

Hephaistos, mari d’une Grâce… ou autre

La légende octroie 3 enfants à Hephaistos : Palémon l’argonaute, Périphétès le brigand et Cabiro la nymphe. Ce dieu claudiquant est quoiqu’il en soit associé à une femme qui représente la perfection physique. Il épousa Aphrodite (ou Vénus) selon « L’Odyssée ». Hephaistos fut l’époux de l’une des Charites d’après « L’Iliade ».

Hephaistos provoqua la mort d’un géant en l’ensevelissant sous une masse de fer en fusion au moment de la gigantomachie, le combat des géants. Au moment de la Guerre de Troie, le dieu du feu s’est battu avec la coalition achéenne, constituée des rois grecs rassemblés pour délivrer Hélène. Lorsque Zeus souffrit d’une atroce douleur à la tête, le dieu forgeron lui ouvrit le crâne pour le libérer, ce qui donna naissance à Athéné. Pour certains, c’est Hephaistos qui a enchaîné Prométhée à une montagne quand celui-ci tenta de voler le feu pour l’offrir aux hommes.

Un parcours houleux

Selon la légende, Hephaistos a voulu prendre sa revanche sur Héra en fabriquant un trône doté de bras articulés qui fut envoyé à Héré comme un cadeau et l’emprisonna. Pendant neuf années, l’enfant s’abrite sur une île, dans la mer Egée. Il y apprend l’art de la forge. Eurynomé, une océanide, et Thétis, une néréide sauvèrent Hephaistos jeté en bas de l’Olympe à sa naissance par Héra qui le trouvait repoussant. Il a été ramené par la force dans la demeure des dieux par Dyonisos. Le dieu de la vigne et du vin l’avait fait boire.