La patience et l’abnégation de Christophe Février portent visiblement leurs fruits. Cet entrepreneur qui s’est fait un nom dans la reprise d’entreprise en mauvaise posture a effectivement tenu son pari de se voir attribuer le titre de pionnier de l’efficacité énergétique en France. Il a su tirer son épingle du jeu dans les accords au niveau de l’Union Européenne sur l’optimisation de l’efficacité énergétique. En effet, son opération Mes Ampoules Gratuites s’est soldée par un fin succès. Ce mécène a apporté sa pierre à l’édification d’une France engagée dans la protection de l’environnement. Un pari qui a notamment fait des heureux auprès des foyers modestes, lesquels ont pu commander jusqu’à 10 ampoules gratuites. Cette opération permet également à cet homme d’affaires aguerri de mieux mettre en avant les activités de son entreprise GEO PLC. Celle-ci propose effectivement des formules adaptées aux attentes de divers acteurs économiques issus de différents secteurs, dans le cadre de leur transition énergétique.

Les détails de l’opération

Christophe Février a organisé, en été 2015, l’opération Mes Ampoules Gratuites, à travers sa société dénommée GEO PLC.Son principal objectif étant de démocratiser l’usage des ampoules LED, en plus de soulager les portefeuilles et pallier ainsi les fins de mois difficiles. Pour bénéficier de l’offre, les consommateurs ont été appelés à s’inscrire sur le site mesampoulesgratuites.fr, en fournissant leur numéro fiscal et leur dernier numéro d’avis d’imposition.Le coût des ampoules et les frais d’expédition sont alors à la charge de GEO PLC. Il n’y a aucun frais caché.

Cette offre illustre à la perfection le caractère mécène de monsieur Février. Elle s’adresse surtout aux ménages les plus modestes, c’est-à-dire à environ 33 % des foyers français. Ceux-ci verront ainsi leur facture d’électricité allégée de manière significative. L’offre est toutefois soumise à condition de revenus et de lieu d’habitation. Ainsi, pour une personne vivant seule en région Île-de-France, le plafond de revenu annuel est fixé à 19 803 euros, contre 14 308 euros dans d’autres régions. Pour une famille de 4 personnes en Île-de-France, le revenu annuel ne doit pas dépasser les 40 758 euros, contre 29 400 euros dans d’autres régions.

Si une loi en date du 1er juillet 2015 fixe à 5 le nombre d’ampoules à distribuer, l’offre GEO PLC (valable jusqu’au 1er novembre 2016) permet d’en commander jusqu’à 10. Les demandeurs peuvent même spécifier le type d’ampoule LED qui répond au mieux à leurs besoins.

Par ailleurs, les demandeurs qui ne remplissent pas les conditions de revenus pourront se procurer des ampoules LED à prix réduit.Les diminutions varient entre 30 et 60 % du prix pratiqué sur le marché.

Le pari de Christophe Février est visiblement tenu puisque les ampoules LED gagnent en popularité auprès des foyers français. Une tendance qui s’explique notamment par le caractère économique de cette solution avant-gardiste. Pour une qualité d’éclairage de loin supérieure, elle permet effectivement de faire une économie d’énergie à hauteur de 80 %,en comparaison avec une ampoule classique. Pour couronner le tout, les ampoules LED ont une durée de vie estimée entre 10 et 15 ans.

Les inquiétudes engendrées par le rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) n’ont d’ailleurs pas réussi à écorner l’engouement des Français pour les ampoules LED. Pourtant, celui-ci mettait en avant deux risques : celui lié à la lumière bleue (éclairage bleu pur, froid et supérieur à 5200°K) et celui lié à l’éblouissement. Les utilisateurs semblent focaliser leur attention sur la qualité de cette ampoule dépourvue de mercure et résolument écologique.

GEO PLC à l’heure européenne

L’opération Mes Ampoules Gratuites de Christophe Février entre dans le cadre d’une campagne annoncée par le PDG d’EDF en été 2015. Lancé officiellement au début de l’année 2016, ce plan en faveur de l’éclairage domestique prévoit la distribution de 1 million d’ampoules LED, dans les communes de moins de 250 000 habitants en 2016 et 2017.À l’instar de nombreuses entreprises françaises, GEO PLC s’est inscrit dans la liste des distributeurs et vu octroyer les subventions CEE (Certificats d’économies d’énergie). La SSEE française réduit ainsi son impact « pollueur payeur ». Malgré les doutes engendrés par les sceptiques quant au bien-fondé de cette opération, des bénéficiaires ont bien voulu laisser leur témoignage sur le site mesampoulesgratuites.fr, afin d’encourager d’autres foyers remplissant les conditions de revenu.

Il faut également chercher l’origine de ce plan en faveur de l’économie d’énergie auprès de l’Union Européenne. Dans le cadre du protocole de Kyoto, les pays membres se sont effectivement convenus de réduire les dépenses énergétiques à hauteur de 20 %. En France, un certain nombre de dispositifs ont été adoptés afin d’entériner cet accord. Parmi eux figure le Grenelle de l’Environnement et la loi Pope. L’ensemble de ces dispositifs oblige les distributeurs d’énergie d’investir des actions allant dans le sens de l’optimisation de l’efficacité énergétique, aussi bien pour les entreprises, les collectivités locales, mais aussi pour les particuliers. Parmi les distributeurs visés figurent des sociétés de distribution de gaz, de carburant, d’électricité et de combustibles.

Une extension des activités de GEO PLC

L’opération Mes Ampoules Gratuites de Christophe Février cadre avec le principal objectif de la société GEO PLC. Constituée essentiellement de spécialistes en efficacité énergétique, celle-ci va en effet dans le sens de l’obtention du titre de SSEE le numéro 1, en France, en matière de transition énergétique. GEO PLC propose effectivement à ses clients des formules dédiées visant à optimiser l’efficacité énergétique des installations. Cette optimisation leur permet d’ailleurs de réaliser une économie d’énergie moyenne équivalant à la consommation énergétique de 100 000 foyers. Les offres personnalisables de GEO PLC s’adaptent aussi avec les attentes de différents acteurs, dont des investisseurs, des entrepreneurs, des travailleurs indépendants… Le succès de sa stratégie a d’ailleurs permis à GEO PLC de compte de gros clients dans le secteur de l’énergie, mais aussi dans celui du BTP et des infrastructures. À ceux-ci s’ajoutent environ 80 % des entreprises œuvrant dans la négoce de matériaux. En tout, l’entreprise a pu nouer quelque 15 000 partenariats.